All links of one day
in a single page.
<Previous day - Next day>

rss_feedDaily RSS Feed
floral_left The Daily Shaarli floral_right
——————————— Thursday 22, September 2022 ———————————
jeux_vidéo -

Il semblerait que quelqu'un ait recréé le manoir de Dishonored 2 dans Minecraft. Spèce de malade !

jeux_vidéo - presse -

Hey @LCI et @DavidPujadas
nous les fans de #Fallout on est fière d'avoir un goodie encore plus collector car "vu à la télé" !
Pour compléter l'information, la mini nuke se lance avec un Fatman développé en 2076 !

Ah, les cons. Et vous voulez qu'on vous prenne au sérieux ?

EDIT : via Seb ! Je ne me souvenais plus d'où j'avais piqué cette info.

Je viens de tomber sur ce compte, où l'auteur joue avec les brouteurs, vous savez, ces personnes qui ne cherchent qu'à vous soutirer du fric en vous baratinant. C'est drôle, et un peu flippant xD

Covid-19 -

À l’échelle mondiale, la réponse à la pandémie de COVID-19 a été une succession d’« échecs mondiaux massifs », écrit un groupe d’experts dans un nouveau rapport publié dans The Lancet mercredi. Ils avertissent que sans coopération mondiale, la pandémie risque de perdurer.

Bah c'est pas grave hein : les veaux ont repris le chemin du boulot et de la conso. Tout baigne !

retraite -

Rien à ajouter, c'est clair, net et précis : on nous enfume.

via Riff

bibliothèque - censure - panique_morale - USA -

Cette campagne de censure menée par les conservateurs du pays a connu un nouvel élan le 28 août 2022 avec la Senate Bill 775 entrée en vigueur dans le Missouri. Cette loi indique que toute œuvre mise à disposition des étudiants dans les écoles ne doit pas posséder de contenu explicite sous forme de photos, dessins, vidéos ou images générées par ordinateur.

L'American Civil Liberties Union of Missouri (ACLU) expliquait à Spectrum News que les soutiens à cette loi sont extrêmement organisés et cherchent "à mettre sous silence les points de vue des communautés marginales en préconisant de retirer les livres comprenant des auteurs ou personnages non blancs et LGBTQ+."

La loi stipule également que c'est le personnel scolaire et des bibliothèques qui peut être tenu responsable dans le cas où des livres interdits seraient accessibles – le risque encouru étant une amende de 2000 dollars et un an de prison. En plus de cela, on peut imaginer la polémique qui entacherait l'image d'une école refusant de se plier à la législation, motivant les établissements à appliquer la loi.

-