All links of one day
in a single page.
<Previous day - Next day>

rss_feedDaily RSS Feed
floral_left The Daily Shaarli floral_right
——————————— Wednesday 16, August 2017 ———————————
Macron - presse -

L’officier finit par appeler la police nationale : «Je vais vous faire coffrer pour 48 heures.» Une heure plus tard, le trublion est embarqué. Au commissariat l’officier de police judiciaire lui notifie sa garde à vue «sur ordre du procureur de la République». Celle-ci va durer environ six heures, avec un placement en cellule au milieu des délinquants. «Ils ont fouillé tout mon matériel, mes sacs. J’ai dû retirer mes lacets de chaussure, ma montre… J’ai été traité comme un criminel. » Après trois heures de cellule, les policiers viennent prendre sa déposition. Avant, l’officier de police judiciaire demande à voir tout ce qu’il y a sur la carte mémoire de ses appareils photo, le contenu de son ordinateur. «C’est totalement illégal. On peut se douter sur ce qu’il y a dans les ordinateurs de journalistes. Ils m’ont fait comprendre que si je ne coopérais pas, je devrais attendre demain matin pour pouvoir sortir. C’était de l’intimidation. Le but était clairement de me faire peur.»

Non, tu n'as pas été traité comme un criminel, mais comme un gardé à vue (blanc) ordinaire. Tu n'as été ni tabassé, ni violé : tu as donc eu un traitement de faveur.

Cynisme à part, et bien que je n'en ai strictement rien à foutre des photos people du couple Macron, le verrouillage de la comm présidentielle prend des allures inquiétantes de dérive autoritaire.

Je n'en reviens pas que l'on puisse être aussi con. Le Gorafi avait fait un article sur le challenge de la tondeuse, je crois qu'il va finir par devenir prophétique plutôt que parodique :/

Indirectement via Seb

extrême-droite - néonazis - Trump - USA -

La réaction du président américain, comme souvent erratique et imprévisible, menace désormais de cristalliser contre lui une indignation qui dépasse largement le camp de ses opposants politiques. Dès le lendemain des affrontements de Charlottesville, Donald Trump a renvoyé dos à dos les deux camps, condamnant de la manière la plus ferme « cette énorme démonstration de haine, de sectarisme et de violence venant, a-t-il martelé, de diverses parties ».

Devant le malaise et l’indignation provoqués par cette déclaration, le président américain a semblé changer d’attitude. Lundi 14 août, la Maison Blanche rendait publique une déclaration assurant que sa condamnation de la veille incluait « bien sûr, les suprémacistes blancs, le Ku Klux Klan, les néonazis et tous les groupes extrémistes ». Mais le naturel est revenu au galop, mardi.

Comme exaspéré par les multiples commentaires jugeant sa réaction tardive et ambiguë, M. Trump a réitéré son premier jugement. Depuis sa Trump Tower new-yorkaise, il a réaffirmé qu’il y avait eu, à Charlottesville, « des torts des deux côtés », mettant sur le même plan l’extrême droite et une extrême gauche (une « alt left » inventée pour l’occasion) « très très violente ». L’un des responsables du Ku Klux Klan n’a pas tardé à saluer cette condamnation des « terroristes de gauche », tandis que plusieurs responsables des républicains, et jusqu’au chef des marines, dénonçaient ce nouveau revirement.

La statistique pourrait apporter une réponse (presque) simple au paradoxe de Fermi : si nous n'avons jamais perçu une trace d'une autre civilisation, ni été contactés par elle, c'est peut-être bien parce que nous sommes seuls dans l'univers.

Et si nous ne sommes pas seuls, nous sommes trop médiocres (au sens de banal) pour l'être :

L’argument de Whitmire est que l’idée selon laquelle nous sommes une espèce technologique* inhabituellement primitive et jeune est fausse. Mais nous sommes la première espèce technologique à apparaître sur la Terre, prenant 60 millions d’années à évoluer et sans preuve de la précédente présence d’une autre espèce technologique. Puisque la Terre sera encore capable d’accueillir la vie pendant un autre milliard d’années, cela signifie qu’elle pourrait potentiellement produire 23 autres espèces comme nous… enfin presque.
[...]
En d’autres termes, si la race humaine est typique, alors comme nous sommes une jeune espèce technologique qui est la première de notre planète et que nous ne crapahutons dessus que depuis environ un siècle (en tant qu’espèce technologique), la même chose est vrai/ typique pour toutes les autres civilisations. Pire encore, si nous devons rester typiques, la race humaine va probablement disparaître et bientôt.

-